lerenard lerenard
jeudi 24 mai 2018 | Connexion

« Il est déconseillé de consommer l’eau des sachets plastiques, car aucune de ces sociétés n’a le certificat de salubrité »

« le Mali respecte toutes les normes de potabilité édictées par l’Organisation mondiale de la santé (Oms). Nous effectuons des milliers de tests par an. L’eau est le produit alimentaire le plus contrôlé. Les services publics de distribution d’eau sont soumis aux exigences des différentes structures de contrôle. Cependant, les eaux dans les sachets plastiques ne sont soumises à aucun contrôle. Ainsi, il est déconseillé de consommer l’eau des sachets plastiques, car aucune de ces sociétés n’a le certificat de salubrité », a indiqué le Le directeur général de la Somagep-sa, Boubacar Kane lors d"un point de presse en prélude au 19ème Congrès d’Association africaine de l’eau (AAE) placé sous le thème : « Accélérer l’accès à l’assainissement et l’eau pour tous en Afrique, face aux défis du changement climatique », prévu du 11 au 16 février dans notre capitale.

En ce qui concerne le taux d’accès à l’eau potable, il a indiqué que 65 % des Maliens ont accès à l’eau potable. À le croire, la cible c’est de fournir de l’eau potable à tout le monde à l’horizon 2030 conformément aux Objectifs du millénaire pour le développement durable (Omdd). Pour lui, le projet de Kabala va booster la production et la distribution d’eau potable au Mali. Ainsi, le taux d’accès à l’eau va attendre les 95 %.

Avec Malijet

About Author

International

La voix du renard

Chronique