lerenard lerenard
lundi 18 décembre 2017 | Connexion

Début des consultations sur la révision constitutionnelle

Le président malien IBK a entamé à Bamako une série de rencontres avec la classe politique et la société civile. Entre autres sujets abordés, la vie de la nation et le référendum sur le nouveau projet de Constitution. Lundi 31 juillet, il a reçu des partis de la mouvance, mais quelques jours avant, c’est le chef de l’opposition qui a été reçu.

 « Très bonne ambiance de discussions », commente l’ancien Premier ministre malien Moussa Mara. Il fait partie des responsables de formation de la majorité présidentielle qui ont été reçus ce lundi par le chef de l’Etat malien.

La révision constitutionnelle était notamment au centre des discussions. Les interlocuteurs du président IBK ont vivement souhaité le renvoi du projet de Constitution devant l’Assemblée pour une seconde lecture sur des articles précis, comme le recommande d’ailleurs un arrêt de la Cour constitutionnelle.

« Les intentions du président ne sont pas nettement connues, mais mon sentiment ? Il joue la carte de l’apaisement », commente un autre chef de parti. Avant la majorité, il a reçu le chef de l’opposition parlementaire Soumaïla Cissé. Rien n’a filtré officiellement de ce « huis clos total ». « Ce fut une discussion franche et personnelle », raconte l’entourage du chef de l’opposition. « Le président de la République s’est engagé à ouvrir le dialogue », ajoute la même source. D’après les informations de RFI, le président IBK poursuivra cette semaine les entretiens, les séances d’écoutes. Ensuite, il devrait s’adresser à la nation pour fixer le cap. Source RFI

About Author

International

La voix du renard

Chronique