lerenard lerenard
samedi 18 novembre 2017 | Connexion

Le FMI décide de décaisser 43,96 millions de dollars

Se rassurant que l’Economie malienne se portera bien en cette année 2017, grâce à son Agriculture, le Fonds Monétaire International (FMI) a décidé de décaisser 43,96 milliards de dollars en faveur du Mali.

Selon le Fonds Monétaire International FMI, rapporté par l’Agence Ecofin, le Mali devrait connaître une croissance de 5,3% cette année et progresser de 5% en 2018. «Ces performances seront portées par les résultats qu’enregistrera le secteur agricole et par les dépenses publiques».

Dans un communiqué, le FMI a indiqué que taux d’inflation, quant à lui, devrait atteindre 1% enfin de cette année 2017 et 1,4% en 2018.

Toutefois, a précisé l’institution de Breton Wood, ces prévisions pourraient être mises en mal par les précarités sécuritaires.

Pour rassurer le FMI, les autorités maliennes ont réaffirmé leur engagement à réduire le déficit fiscal à 3% du produit intérieur brut du pays d’ici à 2019, en accord avec la norme établie par l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en la matière.

«La loi des finances 2017 tient compte de cet objectif, tout en satisfaisant aussi les besoins urgents sur le plan des dépenses liées à l’Accord de paix et à la sécurité.

La loi des finances 2018 visera à maintenir les dépenses dans les limites des ressources budgétaires, tout en protégeant les dépenses sociales et en stimulant l’investissement public à moyen terme», a expliqué M. Tao Zhang, Directeur Général adjoint du FMI.

Eu égard à ces bonnes performances, l’institution de Breton Wood a décidé de décaisser 43,96 millions de dollars au profit du Mali dans le cadre de l’Accord de 2013, au titre de la facilité élargie de crédit (FEC).

Cyril ADOHOUN Source : L’Observatoire

About Author

International

La voix du renard

Chronique