lerenard lerenard
jeudi 23 novembre 2017 | Connexion

11 militaires maliens otages ont été tués suite à un raid de Barkhane

Comme annoncée par le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (JNIM) dans un communiqué, 11 militaires maliens otages ont bien été tués suite à un raid avec deux barils remplis d’explosifs sur leur lieu de détention près de la ville d’Abibara dans l’état de Kidal, au nord-est du Mali. de Barkhane dans la nuit du lundi 23 au mardi 24 octobre dernier. L’information a été confirmée au cours d’une audience accordée hier mardi par le ministre de la Défense à l’ambassadrice de France au Mali accompagnée d’un représentant de l’Opération Barkhane.

La partie française a indiqué que cette opération visait « à détruire un camp d’entrainement des terroristes ». Ce, alors que « les reconnaissances lors de la phase de préparation n’ont permis de déceler la présence de militaires maliens ». Avant de promettre de renforcer la communication avec la partie malienne pour qu’une telle bavure ne se reproduise.

Lerenard-Mali.net

About Author

International

La voix du renard

Chronique