lerenard lerenard
jeudi 23 novembre 2017 | Connexion

Le proget GAR-SI pour sécuriser le Sahel

Rendre plus efficace l’action préventive et réactive des forces de sécurité nationale afin de garantir un contrôle plus efficace du territoire et des frontières du Mali, de la Mauritanie, du Burkina Faso et du Niger, tel est l’objectif du « Groupe d’Action Rapide, de Surveillance et Intervention au Sahel (GARSI-Sahel) ». Ce nouveau projet de plus de trois milliards de francs CFA,  lancé par le Gouvernement du Mali et l’Union Européenne se veut la sécurisation de toute la région du Sahel, selon nos onfrères de l’Observateur.

En outre, le  GARSI-Sahel veut créer des conditions favorables à une meilleure coopération transfrontalière et régionale parmi les pays concernés et ainsi contribuer à une lutte plus efficace contre les menaces transnationales dont celles posées par les réseaux terroristes et la  criminalité organisée, a indiqué le Représentant du Ministre de la Sécurité lors du lancement assurant la disponibiités au niveau de la gendarmerie.

«Deux Escadrons du Groupement Spécial d’Intervention de la Gendarmerie Nationale ont été dégagés pour accomplir en plein temps les missions dévolues au projet GARSI et un projet de décision portant création de l’unité GARSI est déjà disponible», ajoute-t-il.

Lerenard-mali.net 

About Author

International

La voix du renard

Chronique