lerenard lerenard
lundi 18 décembre 2017 | Connexion

LOI D’ORIENTATION ET DE  PROGRAMMATION MILITAIRE AU MALI: Un exemple unique dans la Sous-région 

Le renforcement des capacités opérationnelles des forces armées et de
sécurité est une réalité au Mali. La création de la Loi d’Orientation et
de  Programmation Militaire  et Sécuritaire constitue un exemple concret. Ces
deux initiatives constituent aujourd’hui un cas d’école dans la Sous-région.
« On peut critiquer un Homme, mais il faut apprécier aussi ses bonnes actions».
Cette assertion convient au Président de la République, Son Excellence Ibrahim
Boubacar Kéïta, pour avoir le flair de mettre en place la Loi d’Orientation et de
Programmation Militaire et la Loi sur la Sécurité. Deux grandes actions mises sur
orbite pour rendre efficaces et braves nos troupes sur le terrain. Loin d’alimenter la
polémique, ces initiatives font la fierté et du côté de nos forces armées et de sécurité
et de celui des populations civiles.
Selon un porteur d’uniformes, le mérite du régime d’IBK est d’avoir mis en place la
Loi d’Orientation et de Programmation Militaire. Cette loi prend en compte toutes les
préoccupations de l’armée en termes de matériels, d’Hommes, d’infrastructures, etc.
Aujourd’hui, l’image du militaire  malien a positivement changé. Tout est mis en
œuvre pour valoriser la fonction militaire. Ce qui fait que le porteur d’uniformes est
prêt à se sacrifier pour la patrie.  Le Régime d’IBK a le mérite de mettre en place
cette loi que ceux de ses prédécesseurs n’y sont pas parvenus. Tout l’honneur
revient au Président de la République.
Selon un Policier, la Loi d’orientation sur la Sécurité est une politique de sécurisation
du pays louable dans la mesure où elle a pris en compte toutes les préoccupations
des forces de sécurité. Si, auparavant, le Policier avait une image écorchée de sa
personne, aujourd’hui il est devenu l’Homme de la cité. Grâce à l’amélioration des
conditions de vie et de travail faite par les actuels décideurs politiques du pays, le
Policier malien n’est plus ce porteur de treillis qu’on rejetait mais plutôt un garant de
la sécurité des personnes et de leurs biens. Dans la circulation, il devient de plus en
plus admiré et respecté par les usagers ; car, il est considéré comme celui qui veille
sur la sécurité de tous dans la cité. «Il revient maintenant au corps de mériter cette
confiance placée en lui par le pouvoir et les citoyens», a dit notre interlocuteur.      
L’adoption de la Loi d’Orientation Militaire portant sur un montant de 1.230 milliards
de francs CFA est une preuve palpable de la volonté politique d’accompagner les
troupes. Ce projet ambitieux est entièrement financé par le Budget national et cela
sur  une période de 5 ans.
Ces deux réalisations ont rehaussé l’image du Président IBK que ces concitoyens
qualifient volontiers de visionnaire.   
«La  sécurité d’un pays repose sur son armée», disait un Homme d’Etat africain. IBK
a compris ce message à travers  ses efforts forts louables fournis en faveur de
l’Armée et de la Sécurité.

About Author

International

La voix du renard

Chronique