lerenard lerenard
lundi 18 décembre 2017 | Connexion

Tchad : Idriss Déby déplore l'état de la prison centrale de N'Djamena

Les prisonniers sont incarcérés dans des conditions déplorables, selon un constat fait par le président Tchadien Idriss Deby Itno lors d'une visite surprise à la Maison d'arrêt de N'Djamena. Cette prison est une ancienne garnison de gendarmerie, transformée pour abriter des personnes détenues après la démolition de la maison d'arrêt de N'Djamena en 2011. Les organisations de défenses de droits de l'homme demandent l'amélioration des conditions de détention. Le milieu est insalubre et manque d'hygiène, selon le correspondant de la BBC. Ils sont 2000 prisonniers alors que la Maison d'arrêt a une capacité d'accueil de 500 personnes. "Les conditions de détention sont exécrables. Certaines détenus font des années sans voir un juge. Il faut qu'il y ait assez de juges d'instructions pour respecter le droit à un procès équitable" C'est la première foi qu'Idriss Deby visite cette maison d'arrêt. Il a appelé le ministre de la Justice à libérer les mineurs et les femmes allaitantes en détention préventive.

About Author

International

La voix du renard

Chronique