lerenard lerenard
samedi 20 janvier 2018 | Connexion

Tortures des migrants en Libye: Amnesty accuse les Européens d'être complices

Amnesty international affirme dans un rapport que les Européens sont complices des tortures et autres abus subis par les migrants en Libye.

Dans un rapport publié mardi, l'ONG internationale de défense des droits de l'homme accuse les gouvernements européens de verser des aides aux garde-côtes libyens impliqués dans le trafic d'êtres humains.

"Les gouvernements européens sont sciemment complices de la torture et des abus endurés par des dizaines de milliers de réfugiés et de migrants détenus dans des conditions épouvantables en Libye", indique le rapport d'Amnesty International.

Selon des témoignages, les migrants disent être torturés par les gardes dans les centres de détention, pour leur extorquer de l'argent.

"S'ils peuvent payer, ils sont libérés tout comme ils peuvent être remis aux trafiquants qui se chargent de leur départ de la Libye".

"Jusqu'à présent, 20.000 personnes restent confinées dans ces centres de détention surpeuplés et insalubres", précise John Dalhuisen, directeur d'Amnesty pour l'Europe.

Avec BBC 

About Author

International

La voix du renard

Chronique