lerenard lerenard
jeudi 24 mai 2018 | Connexion

Formation des jeunes : le FDJM a remis son rapport d’activités annuelles à la mairie de la commune V du district de Bamako

Le complexe culturel Blonba a abrité le jeudi 15 février 2018, la cérémonie de remise de rapport d’activités annuelles du forum démocratique de la jeunesse du Mali(FDJM) à la mairie de la commune V du district de Bamako. C’était sous l’égide de Mme Coulibaly Oumou Coulibaly, chargée de la jeunesse de la mairie de commune V.

Seydou Kamaté, le président du FDJM a exprimé toute sa satisfaction des différentes activités de son mouvement malgré sa maigre ressource. A ses dires, le FDJM une association de jeune bénévoles déterminés et engagés de faire de la couche juvénile du mali, des jeunes responsables, qualifiés et capable de faire face aux difficultés de la vie. A l’en croire, depuis sa création le 25 Décembre 2015, le forum a fait de l’épanouissement de la jeunesse son cheval de bataille. Selon son président, le FDJM offre des formations de qualifications aux jeunes afin de leur permettre d’être compétitifs sur le marché de l’emploi. Cette année, il a formé plusieurs jeunes dans différents domaines comme le carrelage, la savonnerie, l’aviculture…

Pour Seydou Kamaté, étant eux même chômeurs, les membres de FDJM luttent contre le chômage car sur plus d’une centaine de jeunes formés, une soixantaine a déjà eu de travail dans leurs domaines. Le président du forum démocratique de la jeunesse du Mali a enfin invité la mairie de la commune V à les accompagner pour lutter contre le chômage.

Pour sa part, la maire chargée des questions de la jeunesse de la mairie de la commune V du district de Bamako, Mme Coulibaly Oumou Coulibaly a félicité le FDJM pour les multiples activités de l’année dernière. « De tel initiative est à encourager et nous rend fier de vous, les jeunes de la commune V », a-t-elle encouragé. Cela, ajoute- t-elle, est meilleure à l’immigration. La représentante du maire de la commune V a rassuré à ces battants du soutien et de l’accompagnement de la mairie. « Soyez rassurés ! La mairie sera là à vos côtés pour vos accompagner dans toutes vos actions », a-t-elle promis.

Les bénéficiaires des différentes formations étaient aussi présents pour témoigner de l’impact de la formation dans leur vie.

Dans son témoignage, Oumar Togola a laissé entendre qu’il gagne son pain quotidien en carrelage après avoir bénéficié la formation. Pour lui, le FDJM a sauvé des dizaines de jeunes comme lui contre les maux de l’immigration de l’immigration.

Drissa Kamaté, bénéficiaire de la formation en savonnerie a aussi expliqué combien la formation lui a permis de réaliser son rêve. « La formation m’a beaucoup servi. Grace au FDJM, je me nourris dans la production du savon », a-t-il conclut.

 

Boureima Guindo

About Author

International

La voix du renard

Chronique