lerenard lerenard
mardi 24 avril 2018 | Connexion

Traffic illicite à Bamako: La police démantèle une cache de drogue et de faux billets

Déterminée à débarrasser la ville de Bamako des délinquants, trafiquants des drogues et des faux billets, le Commissariat de police du 7e Arrondissement a réussi un joli coup dans les alentours de Sirakoro, en périphérie de Bamako.

 

Fruit de la collaboration requise avec les populations, les limiers du Commissaire Alhousseini Ag Souleymane du 7e Arrondissement de Bamako vient de découvrir la cache d’importantes quantités de drogues et de faux billets à Sirakoro. Le succès de cette opération prouve, une fois de plus, l’engagement des forces de sécurité à ne ménager désormais aucun effort dans la lutte contre l’insécurité grandissante et les trafics illicites dans Bamako et le reste du pays.

La descente musclée du Commissaire et de ses éléments à Sirakoro a eu lieu dans la nuit du dimanche au lundi 18 décembre. Ce qui a permis de mettre la main sur une importante quantité de drogues, d’armes à feu et de faux billets.

Dans la nuit du dimanche au lundi 18 décembre 2017, la Police du 7e  Arrondissement  a prouvé une fois de plus son engagement à tout mettre en œuvre pour la sécurisation  des personnes et des biens dans la Cité.

Emmagasiner dans une chambre à coucher, 1357 briques de chanvres indiens superposées, l'une après l'autre (soit plus de deux tonnes et d'une valeur de 40 millions 710 milles FCFA).

 

En plus, les Policiers ont également saisi des faux billets d'une valeur de deux millions de francs CFA en coupures de 10.000.  Aussi, des armes à feu ont été également saisies et leurs propriétaires ont, aussitôt, été interpellés et mis aux arrêts.

Il s'agit de Mamadou Coulibaly, âgé de 42 ans, à qui appartient la maison où la remorque a vidé sa cargaison.

 

Cette opération réussie explique en partie la montée en puissance des forces armées et de sécurité grâce à la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire, adoptée par les Députés, en mars 2015.

 

En effet, la LOPM entend renforcer les capacités de défense du pays en dotant nos forces armées et de sécurité en armes, munitions, véhicules et moyens aériens.

 

Dans cette dynamique, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a créé la Force Spéciale Antiterroriste (FORSAT) qui a fait des interventions salutaires sauvant des vies humaines et réduire les dégâts matériels.

 

L’attaque jihadiste au campement Kangaba, en périphérie de Bamako, est un triste exemple parmi tant d’autres. Car, les assaillants ont été neutralisés avant qu’ils ne viennent au bout de leur mission.

 

About Author

International

La voix du renard

Chronique