lerenard lerenard
jeudi 23 novembre 2017 | Connexion

Le système de riziculture intensive, ou SRI, à Bama au Burkina Faso

Au Burkina Faso, le secteur agricole occupe 80% de la population active pour une contribution de 30,1% au PIB. Des 6 filières agricoles, dites prioritaires identifiées par le ministère de l’Agriculture, le riz apparaît comme celui qui dispose d’un potentiel de croissance à court terme le plus élevé.

Cette production rizicole occupe la quatrième place par les céréales cultivées au Burkina Faso. Pour autant, la production nationale ne couvre que 42% des besoins de la consommation nationale. On comprend donc le recours à des techniques d’intensification comme le système de riziculture intensive. Lerenard-mali.net

About Author

International

La voix du renard

Chronique