lerenard lerenard
jeudi 26 avril 2018 | Connexion

La Suisse débloque les comptes de Borodine, ex-chef de la Banque de Moscou

La Suisse débloque plus de 260 millions d'euros appartenant à l'ex-patron de la Banque de Moscou, Andreï Borodine, accusé par la Russie de détournement de fonds et d'escroquerie. Le ministère public de la Confédération suisse a rejeté une demande russe d'entraide judiciaire.

Les autorités suisses ont considéré qu'Andreï Borodine n'était pas assuré d'avoir un procès équitable en Russie. Âgé de 50 ans, l'ancien patron de la Banque de Moscou a quitté la Russie en 2011 et vit depuis à Londres, la Grande-Bretagne lui ayant accordé l'asile. Toutefois, en 2014, la Suisse avait décidé le gel des comptes bancaires d'Andreï Borodine, pour un montant de 300 millions de francs suisses, soit environ 263 millions d'euros.

Mais, selon un de ses porte-parole, le ministère public de la Confédération suisse, au terme d'un examen ayant impliqué d'autres autorités partenaires nationales, a décidé de rejeter la demande d'entraide judiciaire de la Russie et a libéré les valeurs patrimoniales mises sous séquestre.

Et les autorités suisses ont tenu à préciser qu'il s'agit d'un cas particulier et que la coopération avec le parquet général de la Fédération de Russie n'était pas remise en cause.

A noter aussi que Moscou ne collabore pas non plus sur toutes les affaires judiciaires avec la Suisse, qui a dû clore récemment une procédure contre une ancienne ministre russe, proche du président Vladimir Poutine, dans une affaire de blanchiment d'argent. Lerenard-mali.net

About Author

International

La voix du renard

Chronique