lerenard lerenard
samedi 18 novembre 2017 | Connexion

Les hommes de médias imprégnés au nouveau 'Budget programme'

A partir de janvier 2018, le Mali va basculer en mode Budget programmes pour gérer son Budget. Ce mode de gestion a été adopté par les membres de l’UEMOA. Un choix qui prône la transparence.

 

En vue d’informer l’opinion nationale sur le processus en cours, le Ministère de l’Economie et des Finances a tenu un atelier de formation sur le basculement de gestion budgétaire en mode Budget Programmes à l’intention des Hommes des médias et des chargés de communication des différents départements ministériels.

 

Le Directeur National du Budget qui a présidé la cérémonie officielle de cette formation a laissé entendre que notre pays a fait le bon choix. Car, le programme vise d’instaurer la transparence dans la gestion des fonds de l’Etat par ses agents.

 

Le contexte de la réforme budgétaire vise à corriger les faiblesses du Budget classique qui sont, entre autres, l’absence de liens apparents entre le Budget classique et les politiques publiques ; le manque d’indication sur les objectifs poursuivis et les résultats attendus ; l’affectation des dotations sur la base de l’historique des dépenses.

 

En guise de justification des fins par les moyens, les crédits sont alloués sans lien véritable avec les résultats attendus (services votés).

 

Ce système vise à adopter une culture de résultats dans la gestion des affaires publiques. C’est un besoin croissant d’information pour la société civile qui sollicite une gestion transparente dans l’utilisation des prélèvements qu’elle consent dans le cadre du financement des politiques publiques.

 

Chaque programme du mode budget programmes respecte un besoin spécifique. Des objectifs sont associés à chaque programme, arrêtés en fonction de finalités d’intérêt général et des résultats attendus.

Les résultats ainsi obtenus sont mesurés par des indicateurs de performance  qui font l’objet d’évaluations régulières  et donnent lieu à un rapport annuel de performance (RAP) élaboré  dans le cadre de gestion par les Ministères  et institutions concernées.

 

Au cours de ce séminaire, il y a eu  quatre communications axées sur les généralités de la mise en œuvre du Budget programmes, les innovations dans le cadre du processus d’élaboration  Budget, une présentation sur les acteurs de l’exécution du budget programmes et une autre présentation sur le système de contrôle en gestion budgétaire  en mode programmes.  

A partir de janvier 2018, le Mali va basculer en mode Budget programmes pour gérer son Budget. Ce mode de gestion a été adopté par les membres de l’UEMOA. Un choix qui prône la transparence.

 

En vue d’informer l’opinion nationale sur le processus en cours, le Ministère de l’Economie et des Finances a tenu un atelier de formation sur le basculement de gestion budgétaire en mode Budget Programmes à l’intention des Hommes des médias et des chargés de communication des différents départements ministériels.

 

Le Directeur National du Budget qui a présidé la cérémonie officielle de cette formation a laissé entendre que notre pays a fait le bon choix. Car, le programme vise d’instaurer la transparence dans la gestion des fonds de l’Etat par ses agents.

 

Le contexte de la réforme budgétaire vise à corriger les faiblesses du Budget classique qui sont, entre autres, l’absence de liens apparents entre le Budget classique et les politiques publiques ; le manque d’indication sur les objectifs poursuivis et les résultats attendus ; l’affectation des dotations sur la base de l’historique des dépenses.

 

En guise de justification des fins par les moyens, les crédits sont alloués sans lien véritable avec les résultats attendus (services votés).

 

Ce système vise à adopter une culture de résultats dans la gestion des affaires publiques. C’est un besoin croissant d’information pour la société civile qui sollicite une gestion transparente dans l’utilisation des prélèvements qu’elle consent dans le cadre du financement des politiques publiques.

 

Chaque programme du mode budget programmes respecte un besoin spécifique. Des objectifs sont associés à chaque programme, arrêtés en fonction de finalités d’intérêt général et des résultats attendus.

Les résultats ainsi obtenus sont mesurés par des indicateurs de performance  qui font l’objet d’évaluations régulières  et donnent lieu à un rapport annuel de performance (RAP) élaboré  dans le cadre de gestion par les Ministères  et institutions concernées.

 

Au cours de ce séminaire, il y a eu  quatre communications axées sur les généralités de la mise en œuvre du Budget programmes, les innovations dans le cadre du processus d’élaboration  Budget, une présentation sur les acteurs de l’exécution du budget programmes et une autre présentation sur le système de contrôle en gestion budgétaire  en mode programmes. 

 

About Author

International

La voix du renard

Chronique