lerenard lerenard
samedi 18 novembre 2017 | Connexion
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 397

COMMUNE I ET SANANKOROBA : Le HCC concrétise son combat contre la désertification

Le Haut conseil des collectivités (HCC), en collaboration avec l’Association des jeunes pour le devenir du Mali (AJDM) et le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, a planté 2000 pieds d’arbres ce 26 août en Commune I et dans le village de Kabé dans la Commune rurale de Sanankoroba.

Le  Haut conseil des collectivités (HCC), déterminé aux côtés des collectivités locales pour soutenir le combat du gouvernement contre la déforestation et les phénomènes du changement climatique, a organisé samedi sa journée de reboisement. Deux localités ont été choisies pour l’occasion : la Commune I et le village de Kabé.

Au total, 2000 plants qui ont été mis à terre sur les deux sites.  A  travers cette journée, le HCC entendait jouer pleinement son rôle de porte étendard des politiques, programmes et projets allant dans le sens de l’atteinte des objectifs de développement durable. Cette journée entrait dans le cadre de la Campagne nationale de reboisement 2017.

Elle était placée sous la présidence de Manaha Kanté, 2e questeur. Il avait à ses côtés Chaka N. Diarra, 2e secrétaire parlementaire et Abdoulaye Coulibaly, rapporteur de la commission développement rural et environnement. Elle a été marquée par la présence de Nancoma Kéita, ancien ministre, et de plusieurs autres personnalités.

La première phase de cette journée de reboisement s’est déroulée dans la Commune I. Des centaines de pieds d’arbres ont été plantés sur les grandes artères et  espaces publics. Le maire Mahamadou Kéita et ses conseillers ont apprécié à sa  juste valeur cette initiative du HCC. Ils ont exprimé leur gratitude au président du Haut conseil des collectivités et à ses proches collaborateurs.

Après la Commune I, la délégation s’est rendue à Kabé, à Sanankoroba. Grâce au partenariat entre le Haut conseil des collectivités et l’Association des jeunes pour le devenir du Mali (AJDM) et le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, 1350 plants ont été mis à la disposition des populations locales. Ces plants sont composés des pieds de Moringa, d’acacia, d’eucalyptus, de baobab, etc.

Les autorités locales, les chefs coutumiers et religieux ont exprimé toute leur satisfaction à cette initiative. Ils ont pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour l’entretien des plants. La délégation a profité de cette journée de reboisement pour visiter le périmètre maraîcher des femmes de l’Association Benkadi.

Selon Manaha Kanté, représentant le président du HCC, "l’institution est aujourd’hui dans une de ses missions la plus fondamentale au regard de sa mission constitutionnelle". Avant d’évoquer l’examen en cours  d’une charte nationale de l’environnement au Mali. Ce document de référence, à l’en croire, va étaler les grands principes de protection et de préservation de notre écosystème.

Pour lui, la prise de conscience est l’alternative pour lutter contre le désert et le changement climatique. "Chers parents, chers frères et sœurs, autorités politiques et administratives, c’est à cette seule condition, unis comme les doigts d’une main et respectueux des textes et lois régissant notre environnement que nous pourrons bouter ces fléaux hors de nos vues", M. Kanté dixit.

Le colonel-major Seyni Kassim Traoré, chef de division conservation des eaux, des sols et restauration du couvert végétal à la direction nationale des eaux et forêts, représentant le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, et Nancoma Kéita, ancien ministre, se sont appesantis sur les avantages du reboisement et la sauvegarde de l’environnement.

Abdoulaye Coulibaly, 1er questeur et rapporteur de la Commission développement rural et environnement du HCC, a invité les populations locales à prendre soin des plants pour faire du Mali vert une réalité. Il a annoncé qu’une commission de suivi sera bientôt mise en place pour  l’entretien régulier des plants.

L'Indicateur du Renouveau

About Author

International

La voix du renard

Chronique