lerenard lerenard
jeudi 23 novembre 2017 | Connexion

Réhabilitation des zones post conflits

Le Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, Hamadou KONATE, a présidé hier au département, la réunion politique de la Commission de réhabilitation des zones post conflits. C’était en présence de plusieurs autres membres du gouvernement et des représentants des partenaires techniques et financiers. Les participants ont mis à profit cette réunion pour évaluer la situation du plan d’urgence pour le relèvement des régions du Nord durant la période de mars au 30 juillet 2017. Ce plan dont le coût s’élève à 525,6 milliards de Fcfa, est exécuté par les partenaires techniques et financiers et l’Etat à hauteur de 234,5 milliards de Fcfa au 20 juillet 2017, soit un taux d’exécution de 44,6%.

Le Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, Hamadou KONATE, a présidé hier au département, la réunion politique de la Commission de réhabilitation des zones post conflits. C’était en présence de plusieurs autres membres du gouvernement et des représentants des partenaires techniques et financiers. Les participants ont mis à profit cette réunion pour évaluer la situation du plan d’urgence pour le relèvement des régions du Nord durant la période de mars au 30 juillet 2017. Ce plan dont le coût s’élève à 525,6 milliards de Fcfa, est exécuté par les partenaires techniques et financiers et l’Etat à hauteur de 234,5 milliards de Fcfa au 20 juillet 2017, soit un taux d’exécution de 44,6%.

Les activités exécutées dans le cadre de ce plan ont porté sur les domaines de l’aide alimentaire qui a enregistré le plus d’actions avec un taux de 29,78% des interventions. Ensuite suivent ceux de la santé/nutrition (28,66%), l’éducation (11,12%), les infrastructures (8,31%), la paix et la cohésion sociale (8,02%), l’énergie et hydraulique (7,94%), les personnes déplacées internes (3,42%) et la gouvernance qui enregistre le plus bas taux avec seulement 2,74%. Parmi les donateurs, le plus grand intervenant est l’USAID avec 34% des interventions, suivi par les Pays-Bas avec 13,17%, l’UE avec 11,37%. D’autres donateurs se partagent 14%.

 A la date d’aujourd’hui, ce sont les Régions de Gao et Tombouctou qui couvrent aussi celles de Ménaka et Taoudéni qui concentrent le gros des interventions avec respectivement un peu plus de 55 milliards pour Gao et 54 milliards de Fcfa pour Tombouctou. Ces informations sont vérifiables par les partenaires grâce à la plateforme « Synergie Nord » mise en place par l’Agence de développement du Nord du Mali pour permettre aux différents acteurs qui travaillent sur le terrain, de disposer en temps réel de la cartographie des interventions, du répertoire des intervenants, de la nature et du coût des actions mises en œuvre aux niveaux communal et régional.

 Pour le Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, Hamadou KONATE, la situation sécuritaire encore difficile nécessite de redoubler d’efforts pour des réponses appropriées aux attentes des populations dans les zones post conflits. Selon lui, avec la validation de la stratégie spécifique de Développement des régions du Nord, la mise en œuvre d’importants projets et programmes structurants marquera le démarrage d’un développement soutenu visible et créateur de richesses permettant à un plus grand nombre de personnes d’accéder à des services sociaux de base de qualité.

 Face à l’enjeu, le Ministre KONATE juge que la commission dont la mission est de coordonner, suivre et mettre en synergie les interventions de l’ensemble des acteurs de développement et du secteur humanitaire dans les régions impactées par la crise, se doit de contribuer à la mise en œuvre efficiente et visible de cette stratégie. Le ministre a profité de l’occasion pour confirmer l’engagement du département qu’il dirige à appuyer le Projet de sécurisation intégré des régions du centre pour un montant de 190 millions de Fcfa destinés à la réhabilitation, à la construction et à l’équipement de bâtiments administratifs pour les forces armées et de sécurité. Sur ce montant 100 millions sont affectés à la région de Mopti et 90 millions à celle de Ségou Source lerenard-mali.net

About Author

International

La voix du renard

Chronique