lerenard lerenard
jeudi 24 mai 2018 | Connexion
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 397

Retour au bercail des championnes d’Afrique de Basketball : Le Mali célèbre ses héroïnes

Les championnes d’Afrique U-16 de basketball ont eu droit à un accueil triomphal de la part des autorités maliennes du pays, de la fédération malienne de Basketball et de toute la population malienne le lundi 14 Août 2017. De l’aéroport international Modibo Keita au palais des sports, les héroïnes de Beria et leur encadrement, ont été célébrés avec tous les honneurs.

Pour la cinquième fois d’affilée, l’équipe malienne de basketball des U-16 vient d’inscrire en lettre d’or son nom sur le panthéon du basketball africain confirmant la domination du Mali sur la catégorie. Partis à Béria en Mozambique avec le trophée, elles sont retournées avec le graal et c’est quatre ministres qui se sont rendus à l’aéroport pour les accueillir en plus du ministre des sports Houisseini Amion Guindo, Amadou Koita de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Nina Oualett Intallou de l’Artisanat et du Tourisme et Mme Traoré Seynabou Diop du Désenclavement étaient sur le tarmac de l’aéroport pour accueillir les héroïnes.

Après avoir entonnés l’hymne national du Mali, les championnes ont présenté les trophées car en plus de la coupe, les maliennes ont raflés des trophées individuels aux ministres présents ainsi qu’au président de la Fédération malienne de Basketball Me Jean Claude Sidibé et aux supporters. Le ministre des sports a indiqué que les basketteuses qui viennent de remporter le trophée continental ont honoré le Mali de par leur talent et que tous les maliens sont fiers de l’acte qu’elles viennent de poser au Mozambique en se hissant sur la plus haute marche du podium.

Le coach des championnes Oumar Sidiya Maiga a salué la combativité de ses protégées durant tout le long du tournoi. Il a fait savoir que c’est au bout d’une longue lutte sur les parquets que les maliennes sont parvenues à garder le trophée. Quant au capitaine des championnes Assetou Coulibaly, elle a signalé qu’elle et ses coéquipières dédient le trophée au peuple malien dont le soutien indéfectible à leur égard n’a jamais fait défaut durant tout le long du tournoi malgré la distance. De l’aéroport jusqu’au palais des sports, les maliens ont fêtés les héroïnes du Mozambique avec tous les honneurs.

Republicain

About Author

International

La voix du renard

Chronique